permuter


permuter

permuter [ pɛrmyte ] v. <conjug. : 1>
permuer « changer, échanger » 1337; lat. permutare « changer », de mutare muer, 2. muter
I V. tr.
1(XVIe) Vieilli Changer, échanger (un emploi, une charge).
2Mettre une chose à la place d'une autre (et réciproquement). Permuter deux mots dans la phrase. intervertir.
3 V. pron. (pass.) Sc. Effectuer les différentes permutations d'une série. 12 objets se permutent de 479 001 600 manières.
II V. intr. Changer de place réciproquement.
(1835 ) Faire une permutation avec qqn. Ces deux officiers veulent permuter.

permuter verbe transitif (latin permutare) Mettre quelque chose, quelqu'un à la place d'un autre : Permuter les chiffres d'un nombre.permuter (difficultés) verbe transitif (latin permutare) Construction 1. Permuter, permuter contre v.t. = intervertir, substituer l'un à l'autre. Permuter deux vacataires. Permuter des mots, un mot contre un autre. 2. Permuter, permuter avec qqn v.i. = faire un échange de postes. Les deux préfets ont permuté. Il a permuté avec un collègue. ● permuter verbe transitif indirect Changer de place avec quelqu'un : Élève qui permute avec un autre.

permuter
v.
d1./d v. tr. Mettre une chose à la place d'une autre et réciproquement. Permuter les chiffres d'un nombre.
d2./d v. intr. échanger son emploi, son poste, etc. (avec qqn).

⇒PERMUTER, verbe trans.
A. —[Le suj. désigne l'objet qui permute] Dans un système donné, prendre la place d'un élément qui vient, en retour, occuper la vôtre.
1. [Le suj. est au sing.] Qqc.2/qqn2 permute avec qqc.3/qqn3. Ici j'ai froid l'hiver, en été j'ai trop chaud. Je voudrais permuter avec un de là-haut (HUGO, Théâtre en lib., 1885, II, 3, p.209). Des fresques couraient sur les murs et faisaient alterner divers motifs tels qu'un oeil jouant à la toupie, une négresse dont le visage avait permuté avec la croupe (AYMÉ, Vaurien, 1931, p.99).
En partic., vieilli. Changer d'emploi avec quelqu'un. Poinsot me tira d'étonnement en m'expliquant qu'il permutait avec le jeune homme qui l'accompagnait; il avait eu mille embarras pour faire ce changement (MICHELET, Journal, 1820, p.123). Plus tard, Agathe put fort heureusement permuter (...) avec le titulaire d'un bureau situé rue de Seine (BALZAC, Rabouill., 1842, p.560):
1. DENIS: Cette résolution est irrévocable. Je compte permuter dans la quinzaine avec Jacques de Garde, qui est à Pétersbourg.
BERNSTEIN, Secret, 1913, III, 5, p.36.
Empl. abs. Je vais permuter. Il y a une circulaire du ministre autorisant les nouveaux dispensés à se faire changer de corps (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1906, p.134). Mais quel succès! J'aurais peut-être été jusqu'à colonel. Par malheur, quelques jours plus tard, l'officier a permuté. Dommage (DUHAMEL, Nuit St-Jean, 1935, p.16).
2. [Le suj. est au plur.]
a) Qqc.2/qqn2 permute (entre eux). On y trouve (...) une dualité d'éléments opposés susceptibles de permuter entre eux (Gds cour. pensée math., 1948, p.56).
[Avec un compl. rel. à la place occupée] Qqn1 permute de qqc.4 (entre eux). Les interlocuteurs, instructeur et trimardeur, ont changé, le temps d'un clin d'oeil, de place, ont permuté d'emploi (ARNOUX, Rêv. policier amat., 1945, p.261).
b) Qqc.2/qqn2 et qqc.3/qqn3 permutent (entre eux). L'Orient et l'Occident vont permuter sans doute autour de moi (GIRAUDOUX, Siegfried, 1928, III, 4, p.134).
Empl. pronom. [En parlant de lettres] Se permuter (Ac. 1835). Se substituer l'une à l'autre.
B. —[Le suj. désigne l'agent]
1. Faire que, dans un système donné, un élément prenne la place d'un autre et vice-versa. Synon. échanger, intervertir.
a) [Le compl. est au sing.]
) Qqn1 permute qqn2/qqc.2 (avec qqn3/qqc.3). Peut-être qu'il pensait la permuter elle, pareillement et qu'il valait mieux, pour la bagatelle, être la vieille femme d'un gars fleurissant que le mari décrépit d'une jeunesse (ARNOUX, Calendr. Fl., 1946, p.119).
[Avec un compl. rel. à la place] La note Basse qui reste la même qu'au début de l'accord, soit qu'on la maintienne en place, soit qu'on la permute d'octave (REBER, Harm., 1949, p.24).
) [Le suj. est bénéficiaire du procès] Qqn1 permute qqc.2 contre qqc. On lui a permis de permuter l'emploi qu'il avait en province contre un emploi inférieur dans telle administration de Paris (Ac. 1835-1935):
2. Vers la même époque cependant (1653), poussé par le désir d'une plus grande solitude, il permuta son canonicat de Notre-Dame contre l'abbaye de Haute-Fontaine...
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.3, 1848, p.564.
b) [Le compl. est au plur.]
) Qqn1 permute qqc.2/qqn2. Ainsi, déchiffrer un document cryptographique, c'est chercher ce qui dans ce document demeure invariant, quand on en permute les lettres (H. POINCARÉ, Valeur sc., 1905, p.247). Pour inverser la marche d'un moteur, il suffit de permuter les connexions entre l'inducteur et l'induit (BAILLEUL, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p.68). Permuter les roues au premier signe d'usure irrégulière (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p.326).
Au part. passé. Autrement dit, les valeurs sémantiques sont les mêmes; elles sont seulement permutées d'un rang par rapport aux symboles qui leur servent de support (LÉVI-STRAUSS, Anthropol. struct., 1958, p.262).
) Qqn1 permute qqc.2 et qqc.3. Cela ne fait pas plus de différence que de permuter les objets et les propriétés. Ces types d'opérations n'affectent pas le champ (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p.23).
) Rare. Qqn1 permute qqc.2 dans qqc.3. On ne peut à volonté regarder la même action comme juste ou injuste; ces deux idées résistent à toute tentative de les permuter l'une dans l'autre: elles peuvent changer d'objets, jamais de nature (COUSIN, Hist. philos. XVIIIes., 1829, p.265).
2. MATH. Opérer une permutation. Le système doit pouvoir être décrit aussi bien par la fonction (...), que par toute fonction obtenue en permutant d'une façon quelconque les N variables de la fonction (...) (Gds cour. pensée math., 1948, p.58):
3. ... il se propose d'étudier en général, pour une équation de degré N, le nombre (...) des valeurs que peut prendre une fonction rationnelle V des N racines quand on permute arbitrairement celles-ci.
BOURBAKI, Hist. math., 1960, p.100.
Au part. passé adj. Qui a subi une permutation. Il serait, plus souhaitable de parler d'intégrales directes et d'intégrales permutées, par exemple, en tout cas d'utiliser des termes purement abstraits (DAUDEL, Fond. chim. théor., 1956, p.139).
Empl. subst. Élément permuté. La représentation d'un nombre négatif par le permuté de son module apparaît donc, non plus comme un artifice, mais comme une règle naturelle du langage d'une machine à calculer binaire (COUFFIGNAL, Mach. penser, 1964, p.35).
Prononc. et Orth.:[], (il) permute [-myt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.a) 1342 «échanger, vendre» (doc. ds GDF. Compl.); b) 1679 «faire une permutation d'emploi» (RICH.); 1820 permuter avec qqn (MICHELET, loc. cit.); c) 1835 se permuter «se substituer l'une à l'autre (en parlant de lettres)» (Ac.). Empr. au lat. permutare «changer», cf. m. fr. permuer/parmuer «changer complètement, échanger» (XIVe-XVIes.s., v. GDF. et HUG.) sous l'infl. de muer. Fréq. abs. littér.:14.

permuter [pɛʀmyte] v.
ÉTYM. 1337, permuer « changer, échanger »; lat. permutare « changer », de mutare. → Muer, muter.
———
I V. tr.
1 Vieilli. Changer, échanger (un emploi, une charge). Permuter son emploi contre un emploi équivalent. || Ils ont permuté leurs emplois.
2 Mettre une chose à la place d'une autre (et réciproquement). || Permuter deux mots dans la phrase. Intervertir. || Permuter des étiquettes.
3 Sc. Effectuer les différentes permutations d'une série. || 12 objets se permutent de 479 001 600 manières.
———
II V. intr. Changer de place réciproquement.(1835). Faire une permutation avec qqn. || Ces deux officiers veulent permuter.
1 Plus tard, Agathe put fort heureusement permuter, sans avoir de soulte à payer, avec le titulaire d'un bureau situé rue de Seine (…)
Balzac, la Rabouilleuse, Pl., t. III, p. 1100.
2 Toujours raisonnable d'intention, il se dit qu'il chercherait à permuter et à partir (…)
Loti, Matelot, XXX.
DÉR. et COMP. Permutable, permutant, permutatrice. Copermuter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • permuter — Permuter. v. a. Eschanger. Il ne se dit qu en matiere Ecclesiastique, & en parlant de Benefice. Permuter une Cure contre un benefice simple. on ne peut permuter un Benefice qui est en patron lay, sans la permission du Seigneur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Permuter — Per*mut er, n. One who permutes. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • permuter — PERMUTER: Le seul verbe conjugué par les militaires …   Dictionnaire des idées reçues

  • permuter — Permuter, Permutare, Commutare …   Thresor de la langue françoyse

  • permuter — (pèi mu té) v. a. 1°   Faire une transposition de choses qui forment un tout, une série. 2°   Faire une permutation d emploi. •   On échange les ratifications d un traité ; on troque des marchandises ; on permute des bénéfices, D ALEMB. Synon.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PERMUTER — v. a. Échanger. Il se dit en parlant Des emplois. On lui a permis de permuter l emploi qu il avait en province, contre un emploi inférieur dans telle administration de Paris. Il voudrait permuter avec un de ses confrères. PERMUTER, avec le pronom …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PERMUTER — v. tr. T. didactique échanger. Il se dit en parlant des Emplois. On lui a permis de permuter l’emploi qu’il avait en province contre un emploi inférieur dans telle administration de Paris. En ce sens, il est vieux. Absolument, Il voudrait… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Théorème de WICK — Le théorème de Wick est un outil particulièrement important de la physique statistique, dans la mesure où il permet de calculer des valeurs moyennes d observables compliquées, par exemple des corrélations ou des interactions à plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • Théorème de Wick — Le théorème de Wick est un outil particulièrement important de la physique statistique, dans la mesure où il permet de calculer des valeurs moyennes d observables compliquées, par exemple des corrélations ou des interactions à plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • Théorème de wick — Le théorème de Wick est un outil particulièrement important de la physique statistique, dans la mesure où il permet de calculer des valeurs moyennes d observables compliquées, par exemple des corrélations ou des interactions à plusieurs… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.